Rechercher
Rechercher
Rechercher
Rechercher

Jésus est-il né avant Jésus-Christ ?

La date de la naissance de Jésus ? Le 25 décembre de l’an zéro ? Une question qui semble plus complexe qu’il n’y paraît…

Y a-t-il une année zéro ?

Dans le décompte actuel des années, il n’y a pas d’année zéro ! Seulement un « point zéro, » instant séparant le 31 décembre de l’an -1 du 1er Janvier de l’an 1. On ne trouvera jamais dans aucune chronologie (digne de ce nom) un quelconque événement daté de l’an zéro.

À l’époque de la naissance du Christ plusieurs calendriers étaient utilisés :

  • Les Romains comptaient les années depuis la fondation de Rome (21 avril 753 avant J.-C.), mais parfois aussi tout simplement en indiquant le nom des consuls qui étaient en fonction sur la période correspondante, ou encore en utilisant l’année de règne de l’empereur.

La quinzième année de règne de l’empereur Tibère César[1]Lc 3, 1.

  • Les grecs utilisaient fréquemment un système lié aux olympiades, périodes de quatre ans entre deux tenues des jeux olympiques, ou nommaient localement les années d’après le nom des magistrats de la cité.
  • Le calendrier hébraïque (dont l’usage n’est pas formellement attesté à l’époque du Christ) prend pour point de référence le premier jour de la création, dans la Genèse, selon le décompte donné par la Bible, qui serait le dimanche 6 octobre de l’an 3761 avant J.-C.

Le calcul de la date de la naissance du Christ

Aux alentours de 527 le moine Denys le Petit, érudit originaire de la Turquie actuelle et installé à Rome, effectua le comput[2]Calcul du calendrier des fêtes mobiles. des années depuis la naissance du Sauveur, établissant la date conventionnelle de Noël et le point zéro de notre calendrier. Répondant à une commande du pape Jean Ier au sujet de la date de Pâques, il prit connaissance des tables pascales établies par les patriarches d’Alexandrie et comptant les années à partir de l’avènement de l’empereur Dioclétien (284), effectua son propre comput sur la base des  « cycles métoniques[3]Période astronomique correspondant à une coïncidence des cycles de la terre et de la lune, estimée à 19 années terrestres. » du calendrier alexandrin, décomptant les années à partir de l’Incarnation du Christ. Le point zéro fut conventionnellement fixé au 1er janvier de l’année suivant la naissance du Sauveur, qui serait donc intervenue le 25 décembre de l’an -1.

Une erreur de quelques années

Le choix de Denys, qui identifia l’an 753 depuis la fondation de Rome comme année de l’Incarnation ne semble pas correspondre à la réalité. Certains éléments conduisent en effet aujourd’hui à avancer de quelques années la date de la naissance du Sauveur : les dates du règne d’Hérode le Grand : mort en -4 et pourtant encore vivant lors de la petite enfance du Christ, comme en témoigne l’épisode des Saints Innocents ; le recensement voulu par Octave Auguste, conduisent à avancer la date de la naissance de Jésus aux années -7 ou -6.

Certains ajoutent la question de l’étoile des mages, qui pourrait être identifiée à une comète signalée en l’an -5 par des astronomes chinois et coréens (et décrites comme des « étoiles poilues» !), ou encore une conjonction planétaire identifiée en 1614 par Johannes Kepler et qui se serait produite entre octobre et décembre de l’an -7.

On peut aller jusqu’à souligner la coïncidence de la naissance du Sauveur avec le règne de l’empereur Auguste, présenté par les poètes païens (Virgile notamment) comme une figure messianique. On peut lire cette apostrophe frappante sur une stèle trouvée à Priène, près de Milet, et datée de l’an 9 avant J.-C. :

Chacun peut considérer avec raison cet évènement comme le temps à partir duquel on ne doit pas regretter d’être né […] Le jour de la naissance du Dieu marqua pour le monde le commencement de l’Évangile qu’il apportait.

Références

Références
1 Lc 3, 1
2 Calcul du calendrier des fêtes mobiles.
3 Période astronomique correspondant à une coïncidence des cycles de la terre et de la lune, estimée à 19 années terrestres.
Retour en haut

Abonnez-vous à notre newsletter,
et soyez informés des derniers articles parus.