Rechercher
Rechercher
Rechercher
Rechercher

Tous les articles de l'auteur : abbé Alexis Piraux, FSSP

- Morale et vertus -
abbé Alexis Piraux, FSSP

Espérer contre toute espérance (2 sur 2)

La semaine dernière, nous avons parlé de la vertu d’espérance. Nous méditerons aujourd’hui sur les rapports qu’elle entretient avec les deux autres vertus théologales, la foi et la charité.

Lire l'article »
- Morale et vertus -
abbé Alexis Piraux, FSSP

La joie de l’espérance

Le troisième dimanche de l’Avent est appelé « Dimanche de Gaudete » car saint Paul y proclame Gaudete in Domino semper, iterum dico : Gaudete{{Ph 4, 4}} (soyez toujours joyeux dans le Seigneur, je le répète : soyez joyeux). [La joie de la liturgie se reflète dans les ornements roses, un violet adouci]. C’est le thème de l’Avent : « Joyeux dans l’espérance{{Cf. Rm 12, 12}} ». Mais pourquoi l’espérance chrétienne rend-elle joyeux ? En raison de son objet, de sa certitude et de ses conséquences pratiques.

Lire l'article »
- Morale et vertus -
abbé Alexis Piraux, FSSP

Espérer contre toute espérance (2 sur 2)

La semaine dernière, nous avons parlé de la vertu d’espérance. Nous méditerons aujourd’hui sur les rapports qu’elle entretient avec les deux autres vertus théologales, la foi et la charité.

Lire l'article »
- Morale et vertus -
abbé Alexis Piraux, FSSP

La joie de l’espérance

Le troisième dimanche de l’Avent est appelé « Dimanche de Gaudete » car saint Paul y proclame Gaudete in Domino semper, iterum dico : Gaudete{{Ph 4, 4}} (soyez toujours joyeux dans le Seigneur, je le répète : soyez joyeux). [La joie de la liturgie se reflète dans les ornements roses, un violet adouci]. C’est le thème de l’Avent : « Joyeux dans l’espérance{{Cf. Rm 12, 12}} ». Mais pourquoi l’espérance chrétienne rend-elle joyeux ? En raison de son objet, de sa certitude et de ses conséquences pratiques.

Lire l'article »
Retour en haut

Abonnez-vous à notre newsletter,
et soyez informés des derniers articles parus.